Et voilà la première année scolaire qui se termine pour Mademoiselle.

Il était temps, semble-t-il !

Mais, qui dit fin d'année, dit grand dilemne : faut-il ou non offrir un cadeau à la maîtresse (et à l'ATSEM qui s'est occupée de Mademoiselle, et à la dame qui a surveillé Mademoiselle à la garderie, à celle qui s'est occupée de la cantine, etc.) ?

Mes années d'enfance ayant été ponctuées par ces petites attentions envers celle (ou celui) qui avait réussi à me supporter (ainsi que mes inombrables questions...) une année durant, je choisis de remercier celle qui a aidé Mademoiselle à grandir !

Par contre, hors de question de lui acheter une panoplie de savonnettes à la boutique du coin - cela pourrait être mal interprété - ou encore un livre soigneusement choisi - selon mes goûts selon va s'en dire, ce qui signifie que j'ai une chance sur deux de passer à côté. Il est important à mes yeux que le cadeau, aussi simple soit-il, vienne en partie de Mademoiselle.

Pleine de bonne volonté, reste à choisir LE cadeau qui fera mouche :

. une photo scrappée : original, unique, mais je ne suis pas persuadée que la maîtresse soit heureuse de partir en vacances avec une photo de ma fille.... elle voit ses élèves toute l'année, inutile de lui en remettre une couche pendant les vacances scolaires !

. un bidule en couture ou en tricot... : bon, ça se passe de commentaires...

. une oeuvre d'art de Mademoiselle : oui, bon, voir les deux précédents commentaires...

. un cadeau gourmand : ah ! Je crois que je tiens l'idée !

Néanmoins, me risquer à fabriquer, à quatre mains, un bouquet de sablés décorés à emmener le jour J : à l'idée d'y penser, j'ai perdu toute motivation.

Dernier recours : mon ami Google ! Et là, je tombe sur LE cadeau, LA vraie bonne idée : SOS BROWNIE (pour plus d'infos, voir ici)

SOS : parce que c'était mon état d'esprit il y a quelques jours,

Et BROWNIE : parce que le chocolat, eh ben, c'est le chocolat !!!

SOS cookies 1Tout d'abord, la préparation avec Mademoiselle : je ne pouvais pas y couper, de toute façon... Dès que je sors la balance, Mademoiselle se rue dans la salle de bains : "je lave mes mains, maman, on va faire la k'isine"

Inutile de dire que tous les ingrédients étaient bons à être utilisés : Mademoiselle les a tous goutés (y compris la farine et la levure chimique...)

SOS cookies 2Opération pesage et remplissage de sachets : ça prend forme !

Bon, les couches ne sont pas forcément hermétiques et le cacao a légèrement tendance à s'affaisser au milieu de la farine... Peu importe !

Mademoiselle est très appliquée ! Et c'est ce qui compte.

 

 

 

 

 

SOS cookies 3

SOS cookies 4Et voilà le travail !

J'ai même été gratifiée d'un "ouah ! maman ! c'est trop joli pour ma maîtresse !"

J'attends avec impatience ce soir pour connaître la réaction des heureuses destinataires de ces kits de survie en cas de goûter improvisé !

Espérons que ça leur plaise autant que nous avons eu plaisir à confectionner ces présents.

NB : pour parfaire l'originalité et laisser, malgré tout, un petit souvenir de Mademoiselle, j'ai collé en haut du sachet une petite marguerite coloriée par Mademoiselle !